EXPEDITION TRAPPEUR MONGOLIE

65€/j par personne en tout inclus au départ d’Oulan-Bator

 

L'équipe de expédition trappeur Mongolie

Participez à la reconnaissance d'un voyage Trappeur.

Traversez une région de Mongolie sur la base d'une expédition de trek à cheval.


Cette exploration nous permet d'opérer le tracé géographique GPS des points d'intérêts d’une zone de passage isolée, d'un massif de haute montagne, à travers des paysages d'exceptions peu accessibles.

Expédition Trappeur Mongolie
Laurent 400 KM a cheval expe Mongolie

FICHE TECHNIQUE EXPEDITION

TAVAN BOGD ALTAI

21/J en tous inclus A/R d'Oulan Bator 

les plus hauts sommets de Mongolie du "glacier Potamine"

au mont "Khuiten" point culminant de Mongolie. 

Carte relevé GPS expé cheval

CONDITIONS GENERALES

EXPEDITION TRAPPEUR CHEVAL

Vous souhaitez sortir du cliché de l’image d’Epinal que colporte le marché du tourisme en Mongolie. Vous avez du temps minimum 3 semaines pour votre voyage en Mongolie.
Parcourir 350Km à 400Km sur tout les types de terrain qu’offre la Mongolie quelque soit les conditions météo vous parait une expérience intéressante et insolite. Sans pour autant considérer que vous êtes un aventurier, vous êtes patient, volontaire dans l’effort, vous avez un bon mental, vous êtes sociable, indépendant, responsable avec une condition physique normale.
Vous savez tenir sur le dos d’un cheval sans expérience régulière de l’équitation, quand la situation l’exige prendre le relais en trek à pied pour économiser votre cheval ne vous effraie pas.

A cheval ou a pied vous n’avez pas le vertige sur les reliefs, dénivelés des pentes des montagnes mongoles. Vous mouillez les pieds à cheval lors des traversées de rivière en pleine eau ne vous rebute pas.      

Vous savez éviter les petites complaintes personnelles inévitables liées à ce type de voyage. Vous savez vous simplifier, voyagez avec l’essentiel, maitrisez vos douleurs liées à la fatigue.

La récompense se trouve a la croisées du chemin sur un col d’altitude face à un panorama d’exception qui vous fera oublier tout le reste.

ORGANISATION/LOGISTIQUE EXPEDITION MONGOLIE A CHEVAL 

 

La logistique mise en place pour la reconnaissance de l’expédition trappeur fait appel à la même organisation que sur la base d’un départ en TRAPPEUR CHEVAL. L’encadrement diffère avec la présence d’un responsable de trek francophone dont le rôle est de garantir la sécurité et la cohésion du groupe face aux imprévus de la réalité du terrain. Le transport logistique équipement, matériel, nourriture est assurée à l’aide de chevaux de bas ou de portage à dos de yack.

Le nombre de chevaux de bât est pensé en fonction du temps d’autonomie en nourriture que nous avons besoin pour parcourir l’ensemble ou une partie du parcours jusqu’à rallier un point de ravitaillement.

Seller les chevaux

L'EQUIPEMENT EN EXPEDITION TRAPPEUR CHEVAL

L’expédition trappeur à lieu en intersaison de préférence en septembre. Vous devez prévoir le même équipement que pour un trek en montagne l’hiver en France avec un jeans pour monter à cheval aucun vêtement superflu de rechange en dehors de slips et caleçon de bain pour la douche en rivière et de paires de chaussettes chaudes supplémentaires. Chaussures de marche étanche goretex recommandé ainsi qu’un blouson chaud 2 en 1 polaire goretex étanche. Thermolactyl haut et bas grand froid pour les chocs thermiques.    

L’ensemble du matériel de camping tente classique ou d’intersaison avec poêle a bois et l’équipement équestre, selles occidentales, sacoches de portage des chevaux de bâts ainsi que le matériel de cuisine et la nourriture sont inclus à l’expédition trappeur.

PLANNING/PROGRESSION A CHEVAL EXPEDITION TRAPPEUR

 

La reconnaissance de voyage de l’expédition trappeur couvre 350KM/400KM de traversée d’un massif de montagne en Mongolie pour une progression a cheval de 20Km à 40KM/J qui s’équilibre sur une durée moyenne de 17 à 21 jours. Pour certains passages dangereux : col abrupte d’altitude, rocaille, tourbière, forêt, l’avancée en trek à pied est nécessaire pour préserver les chevaux et les hommes d’une chute éventuelle.

La progression dépend des difficultés du terrain, certains passages de cols prennent du temps et diminue l’avancé journalière du voyage à cheval. Le retard pris est alors compensé au trot ou au galop lors des traversées de vallées donnant facilement libre courts à l’avancée des chevaux et des cavaliers.

Le planning inclus des jours de réserves et sécurités au cas ou la progression du trek soit rendu impossible ou dangereuse face aux conditions météos difficiles : brume, brouillard, neige épaisse, vent violent qui ne permet plus de distingué les reliefs pour une avancée en toute sécurité et nous bloque l’accès en altitude.

Des jours de déplacement A/R au départ d’Oulan-Bator sont nécessaires pour rejoindre le camp de base trappeur d’une famille nomade ou nous attendent chevaux et guides a cheval mongols.    

Comme les hommes la résistance des chevaux est inégal, certains sont de bon grimpeur, certains n’ont pas peurs de traversés les rivières, d’autres aiment le terrain plat qui les rassures pour galoper, d’autres plus âgés s’économises, progressent prudemment.  

Les chevaux de Mongolie habitué à fréquenté l’homme restent sauvages. Ils sont confrontés en liberté à la rudesse de leur environnement, possèdent un instinct de conservation et une place hiérarchique qui conditionne leurs déplacements dans le groupe en rapport avec la position qu’ils occupent à la meute.

Le cheval mongol n’est pas infantilisé comme en Europe, c’est a vous de le prendre en main, c’est un compagnon de voyage exceptionnel de part son endurance et sa dextérité sur tout les terrains.

Expédition trappeur à cheval

TRACE/RELEVE GPS DE L’EXPEDITION TRAPPEUR

Le tracé 400KM d'une reconnaissance de voyage en Mongolie
carte trace.jpg
Image JPG 3.6 MB

Le tracé théorique de l’expédition est étudié à l’avance sur des cartes 1/500 000 millièmes (2cm=1Km) que l’on trouve en Mongolie.

Les informations des cartes mongoles pour la distance, le dénivelé à franchir sur chaque journée sont optimisées grâce à des relevés GPS enregistrés avec l’outil « Google Earth ».

Les caps à suivre des points GPS ainsi tracé constitue la route de passage de l’expédition. Les informations comparées entre cartes et relevés satellites nous apportent plus facilement des réponses claires sur les caractéristiques géographiques, difficultés réelles de terrain que constitue la zone de passage de l’expédition pour les hommes et les chevaux.

camp de base expé trrappeur cheval

NOURRITURE

 

Il est possible d’acheter de la viande aux familles nomades, jusqu’à ce que leurs présences faces défaut dans les régions de Mongolie peu accessibles que nous traversons. 

Il arrive de faire tué un mouton ou une chèvre pour les besoins de réapprovisionnent en nourriture. Nous augmentons ainsi notre autonomie pour faire face à une pénurie les journées de traversées hors des zones d’élevages des nomades mongols.

Compte tenu des distances, de l’éloignement vous apprendrez à fabriquer du pain avec le poêle à bois. La cuisine se prépare au feu de bois dans le poêle de voyage.